logo

Tag

Laurent Larrieu

Les Analectes de Campos y Ruedos n° 88

Pour tous les abonnés, vous recevrez dès demain le mail de téléchargement des Analectes de Campos y Ruedos n° 88. On sort lentement de l’hiver… Pour les autres qui désireraient s’abonner aux Analectes de Campos y Ruedos, il vous suffit de nous envoyer un mail à : contact@camposyruedos.com ou camposruedos@gmail.com  
Lire la suite

Paillettes camperas

La langue française est un trésor. En elle survivent des mots dont les sonorités exhalent les saveurs poussiéreuses de voyages du bout du monde, la beauté « sépiacée » de photographies oubliées, retrouvées et que l’on effleure du bout des doigts. L’oxymore est de cette famille, de cette trempe ! L’oxymore (de oxumôron en grec : oxu / aigu, spirituel et môros / épais, sot) est un oxymore ! Donc un autologisme. Il se d
Lire la suite

Toiros a los Toros

La Peña taurine A los Toros de Mont de Marsan organise une conférence-discussion autour des ganaderías portugaises à l’occasion de la présentation de la feria de Boujan-sur-Libron en ses lieux le vendredi 22 mars 2019 à partir de 19h30. Michel Bouisseren, organisateur de la feria de Boujan-sur-Libron qui présente cette année les élevages de António Silva et Veiga Teixeira et Laurent Larrieu de www.camposyruedos
Lire la suite

Retour au bled

Un mois. C’est fait. Un mois que personne à Campos y Ruedos n’a écrit une seule ligne et cela doit bien être la première fois depuis 2005. La saison n’aide pas, cela ne fait aucun doute mais l’air du temps n’arrange rien à l’affaire. Depuis trois ou quatre mois que la temporada 2018 a vécu, l’afición en est réduite à une salutaire hibernation que certains n’envisagent que d’un oeil, d’un demi-sommeil. Les réseaux soc
Lire la suite

Bonne année mon cul

« Il était temps que janvier fît place à février. Janvier est de très loin le plus saumâtre, le plus grumeleux, le moins pétillant de l’année. Les plus sous-doués d’entre vous auront remarqué que janvier débute le premier. Je veux dire que ce n’est pas moi qui ai commencé. Et qu’est-ce que le premier janvier, sinon le jour honni entre tous où des brassées d’imbéciles joviaux se jettent sur leur téléphone pour vous ra
Lire la suite