logo

Tag

Laurent Larrieu

Les Analectes de Campos y Ruedos, numéro spécial campo portugais

À partir d’aujourd’hui, les abonnés aux Analectes de Campos y Ruedos vont recevoir par mail le lien de téléchargement du nouveau numéro. Il s’agit d’un numéro spécial consacré au campo portugais et qui reprend la série « Obri(gado) bravo » parue sur ce site. Nous souhaitons à toutes et à tous une très agréable lecture de cette première partie. Pour les autres qui voudraient s’abonner, il
Lire la suite

Obri(gado) bravo XII

Épisode XII : Infante da Camara >>> Santa María (mélange de plusieurs lignes Parladé et Murube élevés séparément). Une fois la part d’António vendue (1951) à Alberto Cunhal Patrício, ne subsistaient alors que deux lots dans le giron des héritiers d’Emilio (hijo) Infante da Câmara : ceux de Emilio et de Fernando. Hélas pour la famille, aucun des deux frères restant ne montra l’appétence nécessaire à la conser
Lire la suite

« L’irrémédiable… » à Montpellier

La très belle série photographique de Marielle Rossignol consacrée à la tauromachie à Céret et intitulée « L’irrémédiable est un immense spectacle » aura l’honneur d’une nouvelle exposition — après celle proposée dans le cadre du festival Off de Perpignan — au cinéma Diagonal de Montpellier. L’exposition débutera le 21 novembre et s’achèvera le 15 décembre. Le vernissage est prévu le 27
Lire la suite

Peña A Los Toros

Comme chaque année, la Peña de Mont de Marsan « A Los Toros » a publié le bilan de la saison taurine montoise et comme chaque année nous applaudissons avec ferveur chaque ligne écrite dans l’espoir, malheureusement trop souvent vain, que d’autres peñas, à Mont de Marsan et ailleurs, puissent prendre exemple pour tirer les sonnettes d’alarme.
Lire la suite

Obri(gado) bravo XI

Épisode XI : Infante da Camara >>> Cunhal Patrício (mélange de plusieurs lignes Parladé). S’il subsiste une salle de réception dans laquelle de grandes et vieilles affiches du passé partagent l’espace vide et la sensation de temps suspendu avec des trophées non moins datés, l’impression première qui domine le lieu nommé Monte da Igreja est celle de la gloire passée et aucun indice ne présuppose qu’il y aurai
Lire la suite